Les Détails

★★★★★

Une démonstration de théâtre total. Une mise en scène et une scénographie qui vont marquer les esprits, y compris les plus sursaturés. La Compagnie des Dramaticules, un noyau dur d’actrices et acteurs se connaissant sur le bout des doigts pour officier main dans la main depuis une quinzaine d’années, frappe un grand coup, encore un, mais c’est sans doute, jusqu’à maintenant, son coup de maître. Le tour de force est d’autant plus admirable qu’il est réalisé sur les terres les plus arpentées, au royaume du Danemark.

Jérémie Le Louët, qui met en scène et tient le rôle de Hamlet, juche sur de nouveaux sommets les procédés qui font sa marque de fabrique : dynamitage immédiat du quatrième mur, juxtaposition des angles de vue, panachage des registres de jeu, sabotage des morceaux de bravoure habituels pour mieux en créer d’autres… Ses complices de toujours à la scénographie et à la lumière, Blandine Vieillot et Thomas Chrétien, ne sont pas en reste, avec un travail d’une précision exquise.

Mais cette débauche d’inventivité formelle tournerait à vide si elle n’était mise au service d’une relecture en profondeur du texte, laquelle s’inscrit dans une réflexion, qui se développe au fil de ses mises en scène, sur la stagnation vécue comme une fatalité, l’immobilisme et la possibilité de réinventer et de reconstruire. Au jeu, Dominique Massat, assurant tous les rôles féminins, montre derechef son immense talent, toujours sur le fil du rasoir, Julien Buchy est royal de présence, Jérémie Le Louët campe un Hamlet tout feu tout flamme, tandis que Pierre-Antoine Billon, Anthony Courret et Jonathan Frajenberg brillent tour à tour.

Une fois que vous l’aurez vue, pensez, ne serait-ce qu’un instant, à l’effet que cette version de Hamlet produirait dans la Cour d’Honneur, débarrassée de ses souverains poncifs…

—Walter Géhin

HAMLET / Shakespeare / Compagnie des Dramaticules / Adaptation et mise en scène Jérémie Le Louët / Collaboration artistique Noémie Guedj / Avec Pierre-Antoine Billon, Julien Buchy, Anthony Courret, Jonathan Frajenberg, Jérémie Le Louët et Dominique Massat / Scénographie Blandine Vieillot / Construction Guéwen Maigner / Costumes Barbara Gassier / Vidéo Thomas Chrétien et Jérémie Le Louët / Lumière Thomas Chrétien / Son Thomas Sanlaville / Régie Thomas Chrétien en alternance avec Maxime Trévisiol, et Thomas Sanlaville.

Crédit photo : Doisne Studio.

error: Contenu protégé contre le plagiat