Les Détails

Archives

ET LE CŒUR FUME ENCORE

Démêler la pelote de la guerre d’Algérie : Margaux Eskenazi et Alice Carré, à l’écriture et à la mise en scène, réalisent cette prouesse avec Et le cœur fume encore.

TONNERRE DANS UN CIEL SANS NUAGE

Qu’il est bon d’assister à un saut périlleux, accompli avec une prise de risque maximale, quand il est de nature à défriser les couettes, ou la moustache, c’est selon, celle de Tourgueniev dans le cas présent, dont la pièce Un mois à la campagne est ici l’objet d’une évocation à tire-d’aile par le collectif Mind The Gap.

DU BRUIT (ET DE FUREUR)

Voici une pièce qui a le mérite d’être clivante. Les penchants conservateurs maugréeraient sans doute (mais que diable viendraient-ils faire ici ?) devant cette adaptation de Du bruit de Joy Sorman qui, avant d’être une écrivaine lui consacrant un livre, fut une fan du groupe de rap NTM. Une pièce d’autant plus divisante que l’auteure de cette adaptation, Hélène Soulié, qui met également en scène, ne prend pas de gants.

LE SYNDROME DU BANC DE TOUCHE

Après des années de disette, et la trentaine proche, la comédienne Léa Girardet décide de suivre un conseil que Aimé Jacquet —sélectionneur de l’équipe de France masculine de football sacrée en 1998, avec lequel dans ses rêves nocturnes parfois elle se marie— avait adressé à Robert Pirès : muscler son jeu.

ON EST SAUVAGE COMME ON PEUT

Parfois, il faut savoir regarder la mort en farce, façon comique tripier. C’est le parti pris, brillamment, une once de Ionesco et de in-yer-face dans l’écriture, par le collectif Greta Koetz.

IPHIGÉNIE À SPLOTT

Double découverte : d’abord celle du texte de l’auteur gallois Gary Owen, dont il s’agit de la première traduction en Français, par Kelly Rivière et Blandine Pélissier (cette dernière met en scène.) Ensuite, découverte d’une actrice qui réalise une performance fort prometteuse dans ce seule-en-scène exigeant, Morgane Peters.

PEUR(S)

Sept ans. C’est le temps durant lequel Lakhdar Boumediene aura enduré les geôles de Guantanamo avant d’être relâché, ainsi que quatre des cinq autres membres du groupe dit des « 6 Algériens », suite à une décision favorable de la Cour Suprême des États-Unis, puis à celle d’un juge du District de Columbia.

NÉE UN 17 OCTOBRE

Ce 17 octobre marque un double événement pour Marie-Myriam. Elle a 18 ans, et vient de participer à une marche commémorative. Lorsque la jeune femme, étudiante à Sciences-Po, regagne l’appartement familial, retrouvant son père et son grand-père, elle est en pleine effervescence. Bien davantage que de sa majorité atteinte, c’est de la marche commémorative, et des faits que celle-ci rappelle, dont elle veut parler.

William Mesguich

M’est venue l’idée de passer une journée avec William Mesguich, en marge de la scène, sans lui poser de question, les meilleures réponses ne venant jamais d’une question directe.

PRONOM

Dean, qui ne s’est jamais vu comme la fille qu’il est sur le papier, voudrait, l’adolescence bien entamée, être définitivement considéré comme un garçon. Mais rien n’est simple.

error: Contenu protégé contre le plagiat